Auteurs en G

Division avenue – Goldie GOLDBLOOM

Il existe à New York une rue au nom évocateur : Division Avenue. Elle se situe dans une partie spécifique de Brooklyn, le quartier juif orthodoxe.

C’est là que vit Surie Eckstein, qui peut s’enorgueillir d’avoir vécu une vie bien remplie : mère de dix enfants, elle passe des jours tranquilles avec sa famille.

Alors qu’elle pensait être ménopausée, Surie découvre qu’elle est enceinte. C’est un choc. Une grossesse à son âge, et c’est l’ordre du monde qui semble être bouleversé. Surie décide de taire la nouvelle, quitte à mentir à sa famille et à sa communauté.

Ce faisant, Surie doit affronter le souvenir de son fils Lipa, lequel avait – lui aussi – gardé le silence sur une part de sa vie.

Nous découvrons Lipa par petites touches, au gré des souvenirs de Surie.

J’ai aimé suivre Surie, cette grand-mère à cent lieu de s’imaginer avec des bébés de nouveau.

J’ai aimé son mari, aveugle concernant l’état de sa femme.

J’ai senti le poids de la tradition, qui se fait joyeuse pendant les fêtes. Mais qui oblige aussi les femmes à se raser la tête et porter à toutes heures soit des perruques, soit des foulards (ou les deux).

J’ai senti le poids du regard des autres sur Surie, qui l’empêche de parler.

J’ai aimé que Surie aide les mères juives de Manhattan, leur traduisant les propos des médecins de l’hôpital.

Un roman sur le mensonge qui peut anéantir des familles et des vies.

L’image que je retiendrai :

Celle des bougies qui doivent être traditionnellement en cire d’abeille.

Christian Bourgois Editeur, 21 janvier 2021, 355 pages

Lu grâce à ma librairie préférée 

Jostein a beaucoup aimé également

20 commentaires

Répondre à mespagesversicolores Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :