Auteurs en P

Et pour le pire – Amanda PROWSE

Kathryn Brooker, respectable épouse et mère de famille, vient d’assassiner son mari. Derrière la brutalité de ce meurtre, il y a le poids du silence.

Pendant quinze ans, elle a subi des sévices physiques et psychologiques sans rien laisser paraître.

Kathryn va payer cher cette dangereuse imposture : personne ne comprend son crime, car personne ne pouvait se douter du calvaire que son mari lui faisait vivre derrière les portes closes.

Le récit alterne la merveilleuse vie de famille, les souffrances subies par Kathryn le soir dans la chambre parentale close, sa peine de prison pendant laquelle elle découvre le destin de femmes pauvres, ses enfants qui lui tournent le dos et ce qu’elle décide de faire de sa vie une fois sortie de prison.

Son escapade dans une île de Caraïbes lui donne l’opportunité d’aider les plus démunis sur l’île puis chez elle, en Angleterre.

Un roman qui se lit facilement, malgré quelques descriptions de scène des tortures infligées à Kathryn.

Une histoire dans laquelle tout le monde arrive à s’en sortir, ou presque.

Des femmes fortes et des enfants compréhensifs.

Un moment de lecture agréable mais qui ne m’a pas convaincu.

L’image que je retiendrai :

Celle des draps de lit que Kathryn est obligée de laver chaque jour, les enfants et adolescents du collège ultra huppé dont son mari est proviseur la surnommant Mme En chaleur.

Stéphane Marsan, 14 août 2019, 368 pages

18 commentaires

Répondre à mesechappeeslivresques Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :