A l'heure du chapelier fou

Friture de Pâques de Weiss

A Pâques, nous aimons manger du chocolat (étonnant ?!)

Comme les enfants ont passés l’âge d’aller chercher dans le jardin ce que les cloches ont déposé en rentrant de Rome, je me rend chez un de mes chocolatier préféré.

Je repars avec un assortiment de fritures (noir, blanc et au lait, il en faut pour tous les goûts chez nous), mais aussi des petits oeufs fourrés ganache, ou croustillant.

Et puis avec un thé, c’est aussi délicieux.

7 commentaires

Répondre à Cassandre Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :