La porte du ciel – Dominique FORTIER

Etrange roman que celui-ci : nous suivons Eleanor et celle que la maison appellera Eve.

Les deux fillettes grandissent ensemble, Eve n’est pas vraiment considérée comme une esclave, même si elle participe aux tâches ménagères.

Quand Eleanor se marie, Eve la suit dans la nouvelle plantation qui sera la maison d’Eleanor.

Dans le pays, en arrière-plan, la guerre de Sécession se profile, fait rage, et laisse le pays à jamais coupé en deux.

Se profile également la montée du Ku Klux Klan.

Certaines pages s’insèrent dans le récit, descriptions de de courtepointes quiltées.

Il est également question de labyrinthe dans ce roman protéiforme.

Une lecture étrange, comme des bouts de patchworks.

L’image que je retiendrai :

Celle de la belle-mère d’Eleanor qui ne s’en laisse pas compter.

Les escales éditions, 5 janvier 2017, 256 pages

13 commentaires sur “La porte du ciel – Dominique FORTIER

Laisser un commentaire