Auteurs en N

La vengeance m’appartient – Marie NDIAYE

Tout au long de ma lecture, j’ai pensé à l’étude S/Z de Roland Barthes, car le personnage principal de ce roman est Me Susane.

D’elle, nous saurons peu de choses : elle va voir régulièrement ses parents en banlieue, elle vient d’ouvrir son cabinet à Bordeaux, elle voit encore son ancien petit ami Rudy qui a maintenant une petite fille Lila, elle emploie une femme de ménage, elle est chargée de la défense de Marlyne Principaux.

Nous ne saurons jamais le prénom de Me Susane, et j’ai aimé le nom Principaux.

Lorsque Me Susane rencontre pour la première fois le mari de sa cliente, lui revient en mémoire un moment de son enfance dont elle cherchera à tout prix à se souvenir, au risque de couper ses relations avec ses parents.

Ce roman est un roman exigeant qui mêle plusieurs narration : Me Susane qui cherche à se souvenir ; Marlyne et sa relation avec son mari ; la femme de ménage Sharon qui cache des choses à son employeure.

Un roman exigeant au niveau du style : des mots rares se glissent dans la narration, coupant le rythme de lecture ; les monologues sont pleins de mais ou de car suivant le personnage (ce qui permet aussi de le définir).

J’ai aimé l’écharpe orange comme un fil rouge de Me Susane à Sharon puis à Lila.

L’image que je retiendrai :

Celle du froid mordant qui fait que Me Susane tombe et se blesse.

Gallimard, 7 janvier 2021, 240 pages

20 commentaires

Répondre à aifelle Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :