Auteurs en S

Les Contreforts – Guillaume SIRE (RL 2021)

Ce roman offre une plongée dans une famille à part, celle des Testasecca, qui habitent un château dans les Corbières.

Le roman s’ouvre sur les chevreuils sauvages qui ont ravagés les plans de fraises, et sur le père, Léon, qui a disparu.

J’ai suivi avec passion cette famille amoureuse de son château familial qui tombe en ruine.

Une famille pleine de vie qui se dispute pour réparer un pan de mur, chacun aillant sa technique, mais qui fait front lorsque la maréchaussée veut les déloger suite à une expropriation.

J’ai aimé les leitmotivs : Hyperélectreyon le tracteur-char d’assaut réparé par Clémence, les chevreuils qui ravagent tout et que personne ne chasse, le chien Bendico qui disparait parfois mystérieusement.

Et bien sûr la sinagrie, mystérieuse créature qui accompagne le fils Pierre depuis qu’il a réchappé à un incendie.

J’ai aimé la cavalcade des ancêtres : la baronne Mahault, le capitaine Clodomir, Izambar le Magnifique, Eugénie, Piotr, Elisabeth et les autres.

J’ai trouvé étrange la devise de la famille : Qu’est-ce qui n’est pas impossible ?

J’ai aimé que Clémence soit passionnée et douée pour la mécanique ; son atelier devait être impressionnant.

Un roman rempli de nature et de vieilles pierres, de galeries de mine et d’engin de chantier.

Un roman sur la violence de la défense du patrimoine, familiale ou autre.

Un roman qui montre que le château est en nous.

L’image que je retiendrai :

Celle des cartouches aux germes de blé utilisées par les membres de la famille contre les forces de l’ordre.

Calmann-Lévy, 18 août 2021, 352 pages

27 commentaires

Répondre à Alex-Mot-a-Mots Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :