Auteurs en L

Les mains lâchées – Anaïs LLOBET

Une vague monstrueuse, soulevée par un typhon meurtrier, dévaste les Philippines en quelques minutes et ravage sa myriade d’îles.

Sur l’une d’elles, Madel reprend connaissance, seule au milieu du chaos. Jan, l’homme qu’elle aime, a disparu. Et elle a lâché la main de l’enfant qu’il lui avait confié.

Au prix d’une difficile anesthésie des sentiments, la jeune journaliste se plonge dans son travail, en équilibre entre information et voyeurisme, quand tous les médias du monde se tournent vers les Philippines.

J’ai été émue par Madel et sa collègue qui filment les ravages du tsunami sur la population délaissée.

Les secours mettent du temps à arriver et médecins et infirmiers manquent de tout.

Si la collègue de Madel cherche l’image choc pour chaque nouveau reportage, elle va découvrir une réalité qui dépasse son entendement et la choque littéralement.

J’ai aimé découvrir à hauteur de rue les ravages humains de la catastrophe.

Malgré le titre, les mains lâchées pendant la catastrophe ne m’ont pas émues plus que cela. J’ai trouvé que le propos de l’auteure était ailleurs.

Un roman qui montre que l’homme est impuissant face à la nature.

L’image que je retiendrai :

Celle des corps qui pourrissent dans l’eau.

Plon, 18 août 2016, 160 pages

10 commentaires

Répondre à mesechappeeslivresques Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :