Auteurs en O

Poursuite – Joyce Carol OATES

De l’auteure, je ne sais jamais à quoi m’attendre en ouvrant un de ces romans. J’ai ouvert celui-ci sans attente particulière, et ce fut tant mieux.

Le temps d’une après-midi (le roman est court), je suis entrée dans la vie de Abby – dont le vrai prénom est Mirima Frances -, de ses parents au destin tragique.

Si j’ai trouvé que les premiers chapitres ont une écriture presque trop travaillée pour faire advenir l’émotion, j’ai fini par me laisser fondre dans ce style particulier fait de phrases et de paragraphes très courts.

Heureusement, l’auteure abandonne l’adjectif pourriture pour décrire tout et n’importe quoi, cela commençait à devenir lassant.

La religion est très présente (le mari de Abby est lui-même un protestant ultra pratiquant).

La fin est un peu caricaturale. Dommage.

Un roman de l’auteure qui se lit facilement.

L’image que je retiendrai :

Celle des anneaux, il y en a beaucoup dans ces pages (bagues, menottes).

Philippr Rey, 4 mars 2021, 219 pages

Je remercie ma librairie préférée pour cette lecture

12 commentaires

Répondre à La culture dans tous ses états Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :