Auteurs en M

Rue des boutiques obscures – Patrick MODIANO

Le narrateur souffre d’amnésie. Son patron part en retraite et ferme son activité de détective, alors le narrateur part à la recherche de son identité.

Première piste : est-il Freddy Howard de Luz ? Non, même si Freddy a disparu sans laisser de trace.

Seconde piste : est-il Pedro McEvoy ? Mais celui-ci utilisait également l’identité de Jimmy Pedro Stern.

Il s’est marié avec Denise et, avec Freddy et Gay, ils sont partis à Megève en pleine occupation allemande et en hiver.

J’ai aimé retrouver la couleur verte dans les pages de ce roman. La couleur bleue émerge en fin de volume.

Au début du récit, les personnages doivent souvent se baisser dans les pièces dans lesquelles ils se trouvent. Cela m’a fait sourire.

Bien sûr, j’ai retrouvé les thèmes de l’auteur : le sfumato qui entoure les souvenirs, la disparition des êtres proches, l’indispensable bottin et les Alpes.

Et une adresse obscure, à Rome.

Quelques citations :

Hutte répétait qu’au fond, nous sommes tous des « hommes des plages » et que « le sable ne garde que quelques secondes l’empreinte de nos pas ».

Décidément, tout finissait dans de vieilles boîtes de chocolat ou de biscuits. Ou de cigares.

L’image que je retiendrai :

Celle des personnages masculins qui portent tous la moustache dans les années où se déroule le récit.

Lu sur Liselotte

20 commentaires

  • Itzamna

    J’ai lu, et adoré, Dora Bruder, il y a quelques années. Je m’étais promis de relire cet auteur, mais 5 ans ont passé et je n’en ai toujours rien fait : le temps passe si vite et il y a tant à lire ! Tu me remets ce son nom en tête… pour après 😉
    Je vois que la liseuse est de sortie ! c’est la première fois où je regrette de ne pas en avoir acheté une… mais en même temps, ma PAL est tellement énorme que je pourrai vivre encore quelques mois de confinement ! Bonnes lectures !

    • Alex-Mot-a-Mots

      Je continue tout doucement, mais je ne lis que ceux qui sont déclaré comme les plus importants de l’auteur (il y en aurait trop, sinon).

  • Eve-Yeshé

    c’est avec ce roman que j’ai commencé! je l’ai relu des années plus tard et autant aimé!
    mon préféré reste aussi « Dora Bruder »
    j’apprécie beaucoup son « travail » sur la mémoire 🙂

  • aifelle

    C’est avec ce livre là que je me suis mise à aimer vraiment Modiano, mais plus tard j’ai fini par me lasser. Il est toujours dans ma bibliothèque, je tenterais bien une relecture un de ces jours, pour voir.

  • manou

    Je l’ai lu en effet il y a des années mais pas relu depuis alors que je l’ai à la maison, je m’y replongerai un jour c’est certain…Merci pour ton ressenti

  • Ingannmic

    Peu original comme commentaire, mais Dora Bruder a aussi, à ce jour, ma préférence ! Ceci dit je suis loin d’avoir tout lu de cet auteur prolifique. Le prochain sera d’ailleurs celui-ci, qui traîne sur mes étagères depuis un long moment.

  • Jean Claude Abada

    Lire n’importe quel Modiano est toujours un délice. Mais Dora Bruder est effectivement unique, et semble bien rendre compte de l’originalité de cet auteur dans l’écriture de la mémoire…

  • M.Dominique Esqué

    Le roman qui m’a fait connaître Patrick Modiano et qui est à l’origine de mon amour inconditionnel de l’oeuvre. Merci à Alexandra pour sa remarque pertinente sur la présence de la couleur verte, détail (assez symbolique, non?) qui m’avait échappé. Et quelle émotion quand par hasard on se retrouve un jour à Rome dans la Via delle Botteghe Oscure! Le choc.
    Autre livre de Modiano essentiel à mon sens : « le café de la jeunesse perdue ». Rien que le titre…, tout un programme !

    • Alex-Mot-a-Mots

      Merci Marie-Do pour ton commentaire. Depuis que tu m’as dit que cette rue existait belle et bien à Rome, j’ai hâte d’y emmener les enfants.

  • Philisine Cave

    Mon premier Modiano donc j’ai une tendresse particulière pour lui. Il fait partie de mes deux préférés de ce et auteur avec Dora Bruder. J’ai tout aimé dans ce roman, même l’énorme frustration que j’ai resssentie quand s’annonce le clap de fin !

Répondre à mesechappeeslivresques Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :