Aphrodite et vieilles dentelles – Karin Brunk HOLMQVIST

Qu’il est pénible, pour ces deux soeurs d’avoir les cabinets à l’extérieur de leur maison. Depuis l’arrivée de leur nouveau voisin Alvar, elles voudraient plus de confort.

Mais l’argent leur manque pour entreprendre des travaux.

Tilda et Elida étant loin d’être sottes, elles lancent leur petite entreprise afin de gagner de l’argent.

Et oh surprise, leur frère est un de leur client.

J’ai passé un bon moment avec les deux soeurs et leurs excentricités. Songez donc : s’acheter une nouvelle robe du dimanche et de nouveaux sous-vêtements !

L’image que je retiendrai :

Celle des animaux allant renifler les plates-bandes d’Alvar et devenant tout à coup chaud comme des lapins.

Mirobole éditions, 4 mai 2016, 251 pages

16 commentaires sur “Aphrodite et vieilles dentelles – Karin Brunk HOLMQVIST

  1. déjà le titre m’amuse (clin d’oeil à « Arsenic et vieilles dentelles « ) et auteure suédoise… en plus donc j’ai bien envie d’essayer 🙂

Laisser un commentaire