Asterix et la Transitalique – Jean-Yves FERRI, Didier CONRAD

Que j’aime retrouver ces sympathiques gaulois qui ne se fâchent l’un envers l’autre jamais très longtemps. Toujours prêt à montrer à César qu’ils sont les plus forts, même si César sait aussi habillement renverser les situations.

Encore une fois j’ai aimé les jeux de mots et les prénoms si modernes.

Un très bon moment de lecture apprécié par toute la famille.

Editions Albert René, 19 octobre 2017, 48 pages

22 commentaires sur “Asterix et la Transitalique – Jean-Yves FERRI, Didier CONRAD

  1. Je l’ai lu aussi mais je ne ferai pas de billet. Sympa sans, on est loin des grandes années du duo Uderzo/Goscinny. Mais il est quand même bien meilleur que le précédent.

  2. Contente de t’avoir donné envie de lire « La maison de l’assassin ». J’espère que si tu le lis il te plaira !

    J’en ai pas lu souvent des Astérix… Autant j’aime bien quand j’en lis mais j’ai pas le réflexe de les acheter (je sais pas pourquoi d’ailleurs…)

  3. Il y a mieux, il y a pire… Encore quelques Astérix à dessiner tout de même avant qu’on puisse commencer à faire un classement « top 10 » intégrant des anciens et des nouveaux titres!
    Merci pour votre commentaire sur mon billet chez dasola
    (s) ta d loi du cine, « squatter » chez dasola

Laisser un commentaire