Auteurs en G

Cap Canaille – Christophe GAVAT

Ancien du 36, désormais en poste à Marseille, Henri Saint-Donat est confronté à son premier « barbecue », règlement de comptes en vogue parmi les trafiquants de la cité phocéenne, qui consiste à enfermer un corps dans le coffre d’une voiture à laquelle on met le feu.

Flanqué d’équipiers hauts en couleur, le commandant commence l’enquête, mais la piste de la guerre des gangs ne donne rien.

Lorsque l’identité de la victime est enfin confirmée, les choses prennent un nouveau tour : Henri a connu cette personne autrefois à Paris, et elle n’avait pas du tout le profil pour finir sa vie dans une voiture incendiée par des dealers marseillais …

J’ai aimé cette enquête marseillaise au départ, ses personnages principaux, son décor.

J’ai aimé la victime : la Carlton, une figure du grand banditisme, tout en élégance.

J’ai aimé l’enquêteur Saint-Donat qui trouvé de la force dans le décès de son fils.

J’ai aimé le vocabulaire recherché de l’auteur : c’était la première fois que je lisais le mot arpète dont il m’a fallu chercher le sens.

J’ai aimé l’humour, notament à propos de la fameuse Ombrière conçue par Norman Foster, une structure faite de miroir pour se protéger du soleil.

Un récit mené tambour battant mais qui laisse une place à l’amour.

Bref, un excellent moment de lecture pour ce prix Quai des Orfèvres cuvée 2021.

L’image que je retiendrai :

Celle du Cap Canaille au décor magnifique mais dangereux.

Lu sur Liselotte grâce aux éditions Fayard et à Netgalley que je remercie pour leur confiance

21 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :