Sous le ciel qui brûle – Hoai Huong NGUYEN

Un homme se promène au premier jour du printemps dans la forêt de Chantilly sur les sentiers de Nerval. Il repense à son enfance à la campagne au Vietnam : son grand-père pour qui il développe une affection particulière, ses parents morts assassinés, son enfance au milieu de ses cousins et cousines, sa passion pour la langue française. Il s’attache particulièrement à Tiên, sa cousine dont le père, qui travaille à la ville, se prend de passion pour le combat communiste et h entraînera sa femme et ses enfants. Devenu étudiant à Saigon, il gagne sa vie en devenant le…Continue reading Sous le ciel qui brûle – Hoai Huong NGUYEN

Les turbines du Titanic – Robert PERISIC

Du Titanic, il ne sera que peu question, juste quelques allusions parfois. En revanche, deux turbines seront bien construites pour un Colonel du Moyen Orient. Dans la petite ville de N, dans l’ancienne Yougoslavie, se trouve l’usine qui a fabriqué dans les années 80 les fameuses turbines. L’usine est encore intact, les ouvriers ayant pris soin de boulonner les machines au sol. Le contre-maître est encore de ce monde et apte à redémarrer la production. Oleg et Nicola, commandités par le Colonel, tentent de gagner la confiance d’une population locale incrédule et se conforment avec cynisme à l’idéal socialiste yougoslave…Continue reading Les turbines du Titanic – Robert PERISIC

Des hommes – Laurent MAUVIGNIER

C’est ma seconde rencontre avec l’auteur dont j’avais aimé Continuer. Ce texte est plus ancien, et de l’avis de certaines, son meilleur. Quels hommes et quel style !Commençons par le style époustouflant à la fois proche de l’oral dans l’enchaînement des idées mais si bien travaillé que l’on ne perçoit pas ce travail. Le récit coule et l’on a envie de continuer d’écouter petite musique du narrateur. Un narrateur qui sait si bien décrire ses émotions que je les ai vécu avec lui même si je ne le voulais pas. Et pourtant ce qu’il nous raconte glace le sang. Oh,…Continue reading Des hommes – Laurent MAUVIGNIER

Art et décès – Sophie HENAFF

Autant le dire tout de suite, le personnage principal de ce roman est Hortense Capestan, 18 mois, la fille du capitaine Capestan. Comme elle n’a pas encore repris le service mais que sa brigade a besoin d’elle, elle emmène Hortense partout. Une enquête qui se déroule dans le milieu du cinéma, Rosières étant devenue réalisatrice par la force des choses. J’ai aimé retrouver cette brigade où chacun a sa particularité, sa place et ses compétences. Si j’ai moins ri que lors de mes précédentes lectures, j’ai tout de même passé un bon moment. Même au sein de la police et…Continue reading Art et décès – Sophie HENAFF

L’assassin qui aimait Paul Bloas – Pierre POUCHAIRET

Troisième enquête de Léanne et ses deux amies dans la ville de Brest la nuit. Nous avions laissée Léanne en fâcheuse posture avec son indic. Le récit reprend peu de jours après, et la commandant est sous le coup d’une enquête interne. De plus, elle en veut à son amant qui ne l’a pas informé au point de lui opposer son silence butée. Heureusement, une nouvelle enquête lui permet de ne pas se morfondre. L’occasion pour moi de découvrir les tunnels et les sous-terrains de Brest qui la nuit sont parfois le théâtre de jeux entre adultes consentant. Le roman…Continue reading L’assassin qui aimait Paul Bloas – Pierre POUCHAIRET

Libérées : Titiou LECOQ

Tout commence par une chaussette qui traine par terre à quelques mètres du panier de linge sale. L’auteure – la femme révoltée en elle – déroule alors son propos en prenant exemple sur ce qu’il se passe dans sa maison : l’arrivée de deux enfants bouleverse la donne tant au niveau personnel que professionnel. Alors on trouvera bien sûr les explications historiques et sociologiques : les arts ménagers et les différences de salaire. Beaucoup de chiffres, que j’ai lu en avance rapide. Ce qui est intéressant, dans cet essai, c’est son analyse des réseaux sociaux (Instagram entre autre) et comment…Continue reading Libérées : Titiou LECOQ

D’acier – Silvia AVALLONE

Anna et Francesca sont amies inséparables depuis l’enfance. Leurs parents habitent dans le même immeuble un appartement l’un au dessus de l’autre. Elles ont 13 ans, sont jolies et insouciantes. Leurs pères respectifs sont soit absent, soit violent. La mère de Francesca ne travaille pas et subit les coups, celle d’Anna est engagée politiquement. Mais cet été là, les deux inséparables se brouillent et c’est la pauvre Lisa qui en fait les frais. Si j’ai aimé le contexte sociologique du roman avec le haut fourneau qui produit de l’acier sans discontinuer, ses travailleurs qui cherchent à améliorer le quotidien, j’ai…Continue reading D’acier – Silvia AVALLONE

Le bûcher des vanités – Tom WOLFE

Où il est question de la chute d’un gagneur de Wall Street. Sur fond de convulsive fresque new-yorkaise. Le roman pullule de descriptions de lieux, de vêtements, de généalogies. Mais rien de rédhibitoire dans ce roman car on se plonge très bien dans la ville et cette année-là. De Wall Street au Bronx, en passant par Park Avenue : comme vous y étiez. Les personnages sont plus vrais que nature : Sherman en maître de l’Univers mais qui n’ose jamais dire la vérité ; le journaliste qui monte l’affaire en épingle avec quelques bonnes sources ; le juge qui veut…Continue reading Le bûcher des vanités – Tom WOLFE

L’atelier du désordre – Isabelle DANGY

Si au départ le texte m’a paru maladroit parfois (des descriptions qui arrivent un peu par hasard), j’ai fini par me laisser porter par la narration et adhérer au roman. Car tout, dans ce roman, est au service de l’idée de l’auteure : l’existence est une poussière impalpable que nous tentons de saisir par petits tas minuscules. J’ai aimé ce peintre dont l’obsession est de peindre des tas : de macarons, de paniers, de corps en copulation, de cendres. Un seul de ses acheteurs saisi vraiment l’agencement de ses tableaux. J’ai aimé Anna, la petite fille adoptée qui se jette…Continue reading L’atelier du désordre – Isabelle DANGY