Musée d’art moderne et contemporain – Saint-Etienne

24 heures de la vie d’une femme Quel titre d’exposition alléchant. Entre poésie et fiction du réel, découvrez la vie d’une femme aux mille visages, tantôt ouvrière, secrétaire ou bourgeoise. D’un genre inédit, l’exposition Vingt-quatre heures de la vie d’une femmeraconte l’histoire d’une journée imaginaire et multiple. Peintures, sculptures, dessins, photographies et objets de design illustrent cette fiction du quotidien, de l’éveil jusqu’aux rêves. Crée par la nouvelle directrice du musée, cette exposition met en lumière les collections du Musée. Mais j’ai trouvé l’ambiance un peu froide, les oeuvres, censées se répondre, ne m’ont pas parlées. Design et merveilleux UNE […]

Un Noël presque ZD

Depuis quelques années, je tente de réduire les déchets de tout le monde à la maison. Y compris à Noël. Voici mes nouveautés pour cette année question déco : Une couronne de Noël faite entièrement avec des bouts de tissus. La réalisation est simple : prenez un fil de fer et donnez-lui une forme arrondie. Découper des bouts de tissus et nouez-les sur le fil de fer. Voilà , c’est tout, et les enfants peuvent même participer. Des paquets cadeaux Furoshiki Toujours avec du tissus, en carré cette fois-ci, emballez vos cadeaux simplement. Et ces tissus peuvent resservir à chaque […]

AnNiVeRsAiRe !

Mon calendrier préféré me rappelle que c’est aujourd’hui l’anniversaire de mon blog. Oui, mais lequel ? J’ai commencé il y a….. quelques années avec un « blog de maman » qui parlait de mes Couassous. Puis, dès qu’ils ont été en âge de me lâcher les baskets de se jouer seuls, j’ai de nouveau eu du temps pour lire, et je les ai lâchement abandonné virtuellement pour ouvrir un blog de mes lectures. Ce blog a connu différentes plateformes au gré des avancées technologiques, et me voici cette année encore ici. Je remercie toutes celles et ceux qui passent lire mes impressions […]

Tombés des mains (6)

LaRose de Louise ERDRICH Dakota du Nord, 1999. Un vent glacial souffle sur la plaine et le ciel, d’un gris acier, recouvre les champs nus d’un linceul. Ici, des coutumes immémoriales marquent le passage des saisons, et c’est la chasse au cerf qui annonce l’entrée dans l’automne. Landreaux Iron, un Indien Ojibwé, est impatient d’honorer la tradition. Sûr de son coup, il vise et tire. Et tandis que l’animal continue de courir sous ses yeux, un enfant s’effondre. Dusty, le fils de son ami et voisin Peter Ravich, avait cinq ans. La quatrième de couverture promet une intrigue passionnante. Mais […]

Siegfried ou qui deviendra le seigneur de l’anneau – Richard WAGNER – Peter LARSEN

Dimanche après-midi, les premiers rayons de soleil printanier réchauffent doucement le jardin. Ils nous faut pourtant quitter la quiétude de ces heures, mon Grand Couassous et moi pour aller à l’Opéra. Wagner en 1h20 adapté aux plus jeunes, cela ne se refuse pas. Une mise en scène dynamique qui nous fait chanter du Wagner (parfaitement, moi chantant du Wagner à l’Opéra) où les anneaux constituent la scène. Des jeux de lumières et pyrotechniques qui bousculent le spectateur pendant la longue quête de Siegfried. Des costumes travaillés, surtout celui de l’oiseau très coloré. Des chanteurs en voix dès le début (seule […]

Salon du Livre Paris 2018

Une première pour moi à Paris. Retenu le TGV longtemps à l’avance (et croisant les doigts pour que la grève ne commence pas le jour-même). Comme les billets sont des Prems’, on voyage en première, à nous la grande vie. Puis métro qui se remplit peu à peu. Arrivée Porte de Versailles sous la pluie, et l’entrée est de l’autre côté du bâtiment. Comme nous y sommes à l’ouverture, un monde pas possible. Stratégique, je me rends au fond du hall et commence méthodiquement ma visite. Bon, la romance et les mangas ne sont pas « mon truc », mais je suis […]

Tombés des mains (5)

Je n’ai pas dansé depuis longtemps de Hugo BORIS Un auteur dont j’ai aimé les 2 précédents titres lus. je me faisais une joie d’ouvrir cet ancien roman dont le titre et la 4e de couverture étaient tentantes. Si la préparation d’un cosmonaute peut être intéressante, j’ai tout de suite moins aimé les détails infimes. Et puis la relation du père cosmonaute avec sa famille m’a paru vite expédié. Une fois l’équipage envoyé dans l’espace, je n’ai plus trouvé aucun intérêt à poursuivre ma lecture.   Comme des rats morts de Benedek TOTTH Ce polar hongrois promettait d’être passionnant, avec […]