Ce qu’il faut de terre à l’homme – Martin VEYRON

Cette bande dessinée est basée sur une nouvelle de Tolstoï.

Sur son lopin de terre de Sibérie, le paysan Pacôme vit avec sa femme et son fils. Il n’est pas riche mais il subvient aux besoins de sa famille.

Cependant, Pacôme se sent à l’étroit. « Si seulement j’avais plus de terres, soupire-t-il en regardant par-delà la clôture, je pourrais être tout à fait heureux. »

Un appétit, tant pour les terres que pour ce qu’elles rapportent, qui va aller grandissant…

J’ai aimé l’humour dans cet album : les paysans qui ont mal aux fesses depuis l’arrivée du contre-maître sur le domaine.

J’ai aimé le dessin et les couleurs qui rendent si bien la sensation d’hiver.

Et quelle fin…

Dargaud, 22 janvier 2016, 144 pages

12 commentaires sur “Ce qu’il faut de terre à l’homme – Martin VEYRON

Laisser un commentaire