Corruption ordinaire – Christophe GAVAT

Une commune du sud-ouest de la France. Tous, maires, premier adjoint, élus, cadres administratifs, chefs d’entreprises de la région, se connaissent et font des affaires ensemble. Ils sont tous mouillés dans un dossier de corruption qu’une équipe de flics a pris en main avec une idée : traquer ces élus comme ils le feraient avec les grands voyous. En détention provisoire, le maire qui, au fil du temps, s’est transformé en petit empereur local, se suicide. Provoquant la polémique, mais aussi obligeant ses « amis » et ses « ennemis » à se dévoiler.

Un roman mené tambour battant qui dévoile la corruption ordinaire tel que chacun pourrait s’y laisser prendre.

J’ai aimé que cette affaire financière soit élucidée par une brigade de répression du banditisme (la brigade financière en charge du dossier s’étant montrée plutôt laxiste).

J’ai aimé le personnage du commissaire qui essaye de passer le maximum de temps avec ses enfants, mais qui n’y réussi pas toujours, au grand dam de son épouse.

J’ai aimé le début du roman, qui laisse entrevoir une fin sombre, et en fait pas du tout (je me suis faite avoir).

Qui plus est, le commissaire fait la connaissance d’un Grand Voyou qui a du panache, ce qui ne gâche rien. La première affaire financière étant traitée de front avec une autre de vol aux DAB.

Un bémol tout de même : certaines ellipses m’ont fait perdre le fil un moment. Mais rassurez-vous, ça ne dure pas.

Pas de temps morts, ou si peu ; des personnages criant de vérité et auxquels on s’attache ; un élu qui prend la grosse tête et que personne ne dégonfle ; un représentant de la loi accusé de collusion avec un témoin et mis en examen.

Bien évidemment, j’attends maintenant le prochain opus.

L’image que je retiendrai :

Celle de la statue qu’affectionne particulièrement Monsieur le Maire et dont il ne cesse de caresser les seins.

Plon, 1 mars 2018, 432 pages

Je remercie Margaux chez EDI8 pour l’envoi de cet excellent roman policier en avant-première

8 commentaires sur “Corruption ordinaire – Christophe GAVAT

  1. J’ai aimé aussi, même si le côté politiques tous pourris et flics tous intègres m’a un peu agacé. Mais c’est un polar efficace, rythmé, très agréable

Laisser un commentaire