Auteurs en R

Coupable : Cold Case – Serge RADOCHEVITCH

De l’auteur, j’avais aimé Hôtel Les Embruns, paru en 2017.

Lorsque l’auteur m’a contacté et proposé de lire son dernier roman, j’ai bien sûr accepté.

J’ai retrouvé la plume alerte de Serge Radochevitch et sa façon passionnée de raconter une histoire.

J’ai aimé les personnages, tous plus vrais que nature : la quinquagénaire prise de remord, le couple d’amis qui mitonne des petits plats, les piliers du bar local, le marché hebdomadaire du bourg.

J’ai aimé ce petit bourg de Lorraine : la rivière tragique qui coule au milieu de la ville, le lac, tragique lui aussi, lieu de rendez-vous des jeunes.

Car on meurt beaucoup dans ce roman : d’abord Jimmy, 25 ans auparavant, puis une ancienne amie qui parle trop sous l’effet de la boisson, la cartomancienne…. et je n’en dirai pas plus.

Même Simon Bielik, journaliste menant l’enquête, est menacé. De quoi faire monter la tension.

Un bon moment de lecture avec un seul bémol : le propos de l’auteur reste le même que dans son précédent roman.

L’image que je retiendrai :

Celle de la rivière qui coule au milieu de la ville, lieu de promenade bucolique.

Je remercie l’auteur pour l’envoi de son roman.

Editions Territoires Témoins, 7 décembre 2019, 190 pages

12 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :