Auteurs en M

Darktown – Thomas MULLEN

Quelle plongée dans un état du Sud des Etats-Unis au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale !

Les noirs sont encore séparés des Blancs, le racisme joue à plein, et il ne viendrait à l’idée de personne d’appeler une Mama Madame.

Dans ce contexte évolue la première brigade noire de la ville composée de 8 hommes noirs, et chargés de patrouiller dans Darktown, le quartier noir.

Mais attention, pas de voiture pour eux, ils vont à pied ; pas le droit d’arrêter ou de verbaliser des suspects, ils doivent forcément appeler des policiers blancs ; et l’ambulance met parfois du temps à arriver jusqu’à eux.

L’auteur nous plonge dans un temps pas si lointain mais qui m’a paru pourtant à des années lumières où l’on appelait un homme de couleur un nègre et où celui-ci ne regardait jamais un homme blanc en face, toujours le regard au niveau de la poitrine.

Si l’auteur est un peu manichéen (les gentils policiers noirs contre le méchant policier blanc colérique), il est en revanche plus nuancé concernant ce fameux policier blanc que l’on aime détester.

Un roman policier d’ambiance avec des personnages attachants et qui s’accrochent coûte que coûte pour découvrir la vérité sur la mort d’une pauvre jeune fille noire.

Une peinture de l’Amérique ségrégationniste des années 50 que l’on aimerait croire révolue.

L’image que je retiendrai :

Celle de la mère d’un des policier noir lui expliquant que, même si ils ne peuvent arrêter personne, leur présence et leurs actions apaisant les habitants de ce quartier noir de la ville.

Rivages, 3 octobre 2018, 432 pages

Merci Jean-Marie pour ce roman envoyé grâce au Swap Picabo de Noël

12 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :