Auteurs en B

Des opéras de lumière – Jean-Noël BLANC

Lorsque Yv a publié un billet sur ce roman, je me suis dit que ce livre devrait me parler.*

En effet, l’action se déroule pour une bonne part à Saint-Etienne et dans les environs pendant la révolution industrielle (non, je ne suis pas si vieille que ça…)

Cette lecture m’a donc permis de découvrir ma ville d’adoption et son riche passé industriel, mais aussi deux artistes : l’un peintre et l’autre photographe.

François-Auguste Ravier est peintre et nait quelques dizaines d’années avant Felix Thiollier, photographe.

Ils se lient d’amitié tard dans leur vie mais ne cesseront jamais d’être présent l’un pour l’autre, s’enrichissant chacun à leur tour.

J’ai beaucoup aimé découvrir les jeunes années de ces deux artistes, vaches maigres pour le peintre, reprise de l’industrie familiale pour le photographe ; comment se développe leur technique.

J’ai aimé passionnément avec eux la nature et la difficulté de rendre le souffle sur une toile ou sur une photographie.

Un roman passionnant, avec des personnages qui vont vite.

L’image que je retiendrai :

L’édition que j’avais insert des reproductions magnifiques.

Réalgar, 2016, 275 pages

4 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :