Auteurs en H

Eden Utopie – Fabrice HUMBERT

Il m’a plu, ce livre, à cause de la grand-mère du narrateur, qui m’ a rappelé la mienne : une femme taiseuse, ayant eu 2 maris, ayant confié l’éducation de ses enfants à d’autres car ne pouvant y parvenir elle-même.

L’auteur nous prévient tout de suite : ce ne sera pas un roman. Il a lui-même tenté d’écrire ce livre sous forme de roman, mais la forme se refusait à lui. Ce seront donc des souvenirs éparses récoltés dans la famille.

J’ai découverte La Fraternité protestante, ont est également issu Lionel Jospin.

Puis, les 30 Glorieuses et ses révolutionnaires : Action Directe en France, dont un membre de la famille fera partie.

L’auteur compare sa famille avec celle des Rougon-Macquart, puis les positions sociales s’inversent.

J’ai aimé suivre cette famille depuis la fin de la guerre de 39-45 jusqu’à nos jours.

J’ai aimé la vision de l’auteur de l’Eden comme une utopie, différente pour chacun de nous.

Quelques citations :

Ils était malades, comme si leur milieu se déchiffrait dans leur corps : ma grand-mère respirait mal, mon grand-père avait le coeur fragile. (p.45-46)

Le gauchisme radical est venu des cadets (de famille) qui n’ont pas pu participer de façon active à mai 68. (p.198)

Elise n’avait rien d’une terroriste, elle avait seulement mal surveillé ses fréquentations. (p.236)

J’ai plus d’argent que toi, mais jamais j’achèterai de Ferrari. JE PEUX ENTRER A CHEVAL DANS UNE EGLISE. (p.280)

L’image que je retiendrai :

Celle du narrateur qui est resté longtemps dans le monde de l’imaginaire.

Folio, 25 août 2016, 320 pages

11 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :