Auteurs en K

Forêt obscure – Nicole KRAUSS

J’ai mis du temps à comprendre, mais j’ai fini par me laisser porter par les phrases de l’auteure, et j’ai enfin pu apprécier ce roman.

Je pense qu’au début de ma lecture, je cherchais trop à intellectualiser celle-ci, à chercher le but de l’auteur et des personnages. Je m’y perdais.

Et puis, las, je me suis laissée porter par les différentes histoires dans les deux histoires principales, sans chercher de liens logiques, de correspondances, de vraisemblable.

Songez donc : Kafka ne serai pas mort et enterré en Europe mais en Israël où il aurait fini ses jours.

J’ai fini par apprécier ce roman, sans doute pas à sa juste valeur, mais ses histoires m’ont plu.

L’image que je retiendrai :

Celle du Hilton de Tel-Aviv : gros bloc de béton posé devant la mer.

L’Olivier, 16 août 2018, 288 pages

26 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :