Auteurs en O

GrandMère DixNeuf et le secret du Soviétique – ONDJAKI

Dans une banlieue de Luanda près d’une petite plage, GrandMèreDixNeuf (on l’a amputée d’un orteil) s’occupe de toute une bande de gamins, curieux et débrouillards, amateurs de baignades et de fruits chapardés.

Des coopérants soviétiques construisent un Mausolée gigantesque pour la momie de Agostinho Neto, le père de la Révolution. La guerre civile est terminée, ils vont moderniser le quartier si bien situé au bord de la mer.

L’un des officiers est ami de la GrandMère, sa maison a toujours de l’électricité grâce à la dérivation qu’il lui a installée. Il souffre de cette chaleur, de ce soleil impitoyable, il rêve des hivers russes.

Les enfants ne veulent pas qu’on touche à leur quartier, ils prennent les choses en main pour pouvoir continuer à plonger dans la mer pour pousser des « cris bleu ».

Voici un roman foisonnant par la langue et les aventures qui y sont décrites.

Au travers des yeux du narrateur, on découvre ce quartier de Louanda et certaines de figures qui le peuple.

J’ai aimé cette plongée en Afrique, dans ce pays communiste où l’on parle portugais.

J’ai aimé le regard des enfants sur les soldats russes surnommés langoustes bleues.

J’ai aimé les références du narrateur, fan absolu des film de Trinita avec Bud Spencer et de télénovelas ; les cailloux de couleurs laissés devant la boulangerie par les femmes pour marquer leur place en attendant qu’elle ouvre ; les boissons chaudes (l’alcool) bues par les adultes.

Quant au fameux secret du Soviétique, c’est une histoire d’amitié et de manque.

Un roman qui s’ouvre sur une destruction et qui se termine en feu d’artifice.

L’image que je retiendrai :

Celle de la couleur bleue, omniprésente, tel la mer-océan qui borde le quartier.

Anne-Marie Métailié, 21 janvier 2021, 192 pages

26 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :