Grosses joies – Jean CAGNARD

Encore une tentation du Salon du Livre Paris. Sur le stand des Editions Gaïa cette fois-ci.

Des nouvelles qui s’ancrent dans la réalité avant de nous amener dans un espace-temps différent, nous ouvrent sur un monde de poésie.

Des nouvelles qui se répondent l’une l’autre dans les petits détails.

Une lecture agréable pleine de surprises.

L’image que je retiendrai :

Celle du chien, pas toujours le même, présent dans presque chaque nouvelle.

Gaïa, 4 juin 2014, 153 pages

 

8 commentaires sur “Grosses joies – Jean CAGNARD

  1. Bonjour Alex, s’il y a la présence d’un chien dans ces nouvelles, je note. Je suis plus « chien » que « chat ». Ceci mis à part, je confirme que les éditions Gaïa éditent des livres qui valent la peine Ceux d’Indrek Hargla, par exemple… Bonne journée.

Laisser un commentaire