Haines – Pierre POUCHAIRET

Première enquête des trois brestoises, le personnage principal étant Léanne, jeune femme quadragénaire nouvellement mutée dans le Finistère pour y retrouver un parfum d’enfance.
Elle y retrouve aussi ses deux amies dont l’une et psy et l’autre médecin légiste.
Le roman s’ouvre sur l’assassinat d’une vielle dame que tout le monde décrit comme odieuse. Le petit fils, drogué notoire, est soupçonné.
La brigade part dont à sa recherche et en profite pour appréhender un méchant de haut vol. Ceci prend la première moitié du roman, ce que j’ai trouvé dommage. J’ai attendu patiemment que l’enquête s’oriente enfin vers la famille.
C’est cette seconde partie que j’ai préférée.
J’ai en revanche été désolée de lire certains comportements machistes qui m’ont agacé.
Mais le dernier chapitre laisse Léanne en mauvaise position, j’ai hâte de lire la suite.
L’image que je retiendrai :
Quand ses enquêteurs disent que les suspects sont dans le sud, il faut comprendre le sud de la Bretagne.
Editions du Palémon, 25 mai 2018
Je remercie les éditions du Palémon pour l’envoi de ce premier opus d’une nouvelle série avec des personnes féminins prometteurs

4 commentaires sur “Haines – Pierre POUCHAIRET

  1. Cela me gêne quand je lis : quarantenaire. Cela correspond à une commémoration. Le quarantenaire de la bataille de… Je préfère lire Quadragénaire… quand il s’agit de personnes, ou de quinquagénaire au lieu de cinquantenaire. Mon côté trublion peut-être

Laisser un commentaire