Helena – Jérémy FEL

D’Helena, il ne sera question qu’en fin de livre.
J’ai donc passé ma lecture a la chercher dans ces pages.
C’est la seule chose qui m’a tenu en haleine.
Certes, le récit est plein de rebondissements, les personnages sont attachants, même Tommy dont on devine peu à peu les blessures.
Mais j’ai été moins convaincue qu’avec le premier roman de l’auteur : Les loups à leur porte, dont ce second roman se veut plus ou moins une suite.
Beaucoup moins de gore dans ces pages, plus de tension narrative, de non-dits qui plombent l’ambiance.
Ça reste un roman addictif dont l’atmosphère vous poursuit quand vous faites une pause.
Mais le personnage d’Helena tant attendu m’a laissé sur ma faim.
En revanche Norma, l’autre mère m’a émue par ses doutes, ses combats, sa vie de femme avec ses blessures, son instinct de mère.

Un auteur à découvrir, si ce n’est pas déjà fait.

L’image que je retiendrai :

Celle des clubs de golf dont se sert Hayley, un cadeau de sa mère décédée.

Une citation :

Parfois je me dis que cette violence-là est tapie en nous et qu’il ne faut pas grand-chose pour qu’elle surgisse pour tout briser.

Rivages, 22 août 2018, 733 pages

27 commentaires sur “Helena – Jérémy FEL

  1. Disons que je n’en fais pas une priorité (et même moi, à force de lire les billets, je savais qu’Helena n’arrivait qu’à la fin ^_^)

  2. je suis en plein dedans! Alors au départ, je me suis dit « qu’est-ce que c’est que ce style? » en fait, de style, il y en n’a pas vraiment mais l’intrigue est captivante, ça faisait longtemps que je ne m’étais plus autant accrochée à un roman! ça se dévore, comme tu dis!

  3. Je ne connais pas cet auteur mais ton avis me donne envie de découvrir ce roman. Et puis j’ai bien envie moi aussi de chercher cette Helena 😉

    Pour maudite, je ne te le conseille pas en effet…

  4. Je crains que je te laisse parfois des commentaires qui disparaissent, je disais que je crois que ça reste tout de même trop gore pour moi, je n’ai pas lu le précédent non plus.

Laisser un commentaire