Hôtel Les Embruns – Serge RADOCHEVITCH

Le corps du jeune Valentin, employé à l’hôtel Les Embruns, est retrouvé décapité. Effarée, une partie de la population manifeste son indignation. Le rassemblement tourne à l’émeute. La police en sous-effectif est débordée. Le quartier nord s’enflamme. Commerces incendiées, voitures brûlées, deux morts.

Simon Bielik, journaliste, séjourne à l’hôtel Les Embruns. Il s’empare de l’affaire. Une enquête difficile commence.

Tout de suite, le style vous plonge dans l’ambiance : ce sera sans fioritures. Pas de grandes descriptions, des faits.

J’avoue avoir eu un peu de mal à suivre, au début du roman : l’embrasement du quartier nord, puis retour au huis-clos à l’hôtel.

Mais j’ai aimé la voix si particulière du narrateur.

L’intrigue est plus classique : ce ne sont pas les islamistes du quartier les coupables, mais ceux qui ont l’argent.

Ce qui m’a intéressé, dans ce roman, c’est vraiment son style particulier.

Un auteur à découvrir, une voix qui marque.

L’image que je retiendrai :

Celle de l’arrière-salle de l’hôtel où tout se déroule, à l’abri des regards.

Editions Territoites Témoins, 11 mai 2017, 177 pages

Je remercie Serge Klock pour l’envoi de ce roman publié par sa maison d’édition. Ce fut une belle découverte

4 commentaires sur “Hôtel Les Embruns – Serge RADOCHEVITCH

  1. tentant! je note pour plus tard car trop actuel pour moi (on est en plein dans les émeutes du quartier Mistral à Grenoble !!!!
    j’aime bien tes vidéos 🙂

Laisser un commentaire