Auteurs en P

Ils vont tuer vos fils – Guillaume PERILHOU

Le titre est tiré d’une chanson de Lou Reed « Kill your sons » sortie en 1974. Cette chanson, comme le roman, parle de HP et de fils en danger.

Guillaume est un adolescent qui a subit les attouchements de son père et dont la mère ne sait pas s’occuper de lui.

Guillaume se sent fille à l’intérieur, aime jouer à la poupée et s’habiller en fille.

Mais ses crises d’angoisse vont l’emmener à l’hôpital psychiatrique en unité adulte.

J’ai préféré la seconde partie qui décrit le quotidien de Guillaume, son amitié avec Clément, un ado anorexique.

J’ai trouvé ces deux personnages bien seul dans cet hôpital, avec des traitements uniquement médicamenteux.

J’ai eu de la peine pour Raffaella, le double féminin de Guillaume qui disparait peu à peu. Elle était flamboyante Raffaella, pleine de vie.

L’auteur laisse deviné l’origine de la souffrance de son personnage.

Un premier roman doux-amer sur un amour impossible.

Une citation :

Les psychiatres ont l’assurance apparente des curés, les mains sèches et le pas lent, un pouvoir canonique. (p.78)

L’image que je retiendrai :

Celle de Guillaume empruntant des bijoux pour faire vivre Raffaella.

L’Observatoire, 24 août 2022, 156 pages

7 commentaires

Laisser un commentaire