Auteurs en G

La beauté des jours – Claudie GALLAY

Jeanne est une mère de famille tranquille : un mari aimant, deux jumelles épanouies, un macaron nouveau chaque mardi. Un travail réglé comme du papier à musique et une nièce Zoé pleine de surprises.

C’est ce qui manque dans la vie de Jeanne : de la surprise. Si cette vie bien réglée l’apaise, on sent les tensions intérieures : le frère aîné mort-né dont on ne parle pas, un amour de jeunesse qui ressurgit et une passion pour l’artiste performeuse de l’extrême Marina Abramovic.

J’ai aimé le rapport à l’artiste qu’entretient Jeanne : elle lui écrit, n’obtient jamais de réponse.

J’ai aimé l’amour inconditionnel du mari de Jeanne, toujours présent, toujours confiant. Même si il ne comprend pas la lubie de sa femme, il est un roc à ses côtés.

J’ai aimé Jeanne dans ses petits gestes : la taille des rosiers, le macaron, son regard sur les mains de ses clients, son défi d’oblitération avec son collègue.

Même si l’artiste Marina Abramovic est une personnalité forte, je n’adhère pas à ses performances, mais je comprends pourquoi Jeanne en est fasciné.

Un beau roman qui parle de la vie de tous les jours, jamais aussi monotone qu’on le croirai, et du rapport à l’art que chacun de nous entretient.

L’image que je retiendrai :

Celle des bottes de pluie de Zoé, parfois pleine d’eau à l’intérieur.

Actes Sud Editions, 16 août 2017, 420 pages

24 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :