Auteurs en V

La disparition de Jim Sullivan – Tanguy VIEL

Minuit, 3 janvier 2017, 160 pages

Présentation de l’éditeur :

Du jour où j’ai décidé d’écrire un roman américain, il fut très vite clair que beaucoup de choses se passeraient à Detroit, Michigan, au volant d’une vieille Dodge, sur les rives des grands lacs. Il fut clair aussi que le personnage principal s’appellerait Dwayne Koster, qu’il enseignerait à l’université, qu’il aurait cinquante ans, qu’il serait divorcé et que Susan, son ex-femme, aurait pour amant un type qu’il détestait.

Mon avis :

Comment vous parler de ce livre ?

Je vais plutôt vous parler de ma lecture : l’auteur est malicieux, qui place des références et des bons mots qui font forcément sourire son lecteur (dont moi).

L’auteur nous présente le roman américain qu’il veut écrire : le choix des noms des personnages, des lieux, du déroulé de l’intrigue, tout en restant très français dans sa démarche.

Et au fait, Jim Sullivan, dans tout ça ? Je ne vous en dis pas plus.

Une histoire intelligente qui m’a fait passer un très bon moment de lecture.

Je ne peux que vous inciter, si ce n’est déjà fait, à lire cet OLNI.

L’image que je retiendrai :

Celle des antiquités dans le coffre de Dwayne, qui vont servir à financer la prochaine campagne électorale de l’ancien président des Etats-Unis.

26 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :