La Ferme aux poupées – Wojciech CHMIELARZ

L’inspecteur Mortka, dit le Kub, a été envoyé par sa hiérarchie dans la petite ville de Krotowice, au coeur des Monts des Géants. Officiellement, il est là pour un échange de compétences avec la police locale. Officieusement, il y est pour se mettre au vert après ses frasques varsoviennes. Mais s’il pense être tranquille et avoir le temps de réfléchir à l’état de sa vie personnelle, il se trompe lourdement.

Quand la petite Marta, onze ans, disparaît, un pédophile est rapidement arrêté, qui reconnaît le viol et le meurtre d’une jeune femme. Ces aveux amènent Mortka et les flics locaux à une macabre découverte : dans les tunnels d’une mine d’uranium désaffectée, on retrouve des cadavres de jeunes femmes émaciées et mutilées que personne ne cherche.

Le Kub accepte de suivre l’enquête, et donne des conseils judicieux à ses collègues.

En parallèle apparaît dans le récit une certaine Olga dont on devine peu à peu ce qu’elle fait là.

Et puis les Gitans ne sont jamais loin, qu’un des enquêteurs soupçonne d’être coupable. On sent le racisme sous jacent.

L’enquête met au jour un trafique de femmes et nous parle aussi du SIDA.

Une enquête dans une région si jolie, nous disent les incipits de chapitres. Un personnage principal attachant avec des peines de coeur.

L’image que je retiendrai :

Celle de l’ancienne mine d’uranium dans laquelle sont retrouvées les cadavres.

Agullo, 5 avril 2018, 399 pages

23 commentaires sur “La Ferme aux poupées – Wojciech CHMIELARZ

  1. Pas trop dur ? Pas de description grrr ? Parce que la pédophilie décrite, non merci. Sinon, cela me tente.

  2. C’est une de mes prochaines lectures (en original). Je ne connaissais pas cet auteur avant qu’il soit traduit en français. Je te conseille également Pyromane (la première enquête de Mortka) qui est très bien.

    1. Pas trop, mais un peu quand même. Il n’y a que peu de passages difficiles (un ou deux) que l’on peut facilement passer en avance rapide.

  3. Bonjour Alex-Mot-a-Mots, je note l’auteur. J’espère que cela me plaira mieux que Les impliqués de Zygmunt Miloszewski autre écrivain polonais. Bonne journée.

Laisser un commentaire