Auteurs en D

La horde du Contrevent – Alain DAMASIO

Commençons par ce qui m’a plu : la fin est une apothéose. J’ai rarement lu de dernières lignes qui me laissaient par terre comme ça.

Sauf que…. c’est un vrai roman de SF avec son univers particulier, son langage.

J’avoue avoir été un peu fainéante en ne faisant pas l’effort de me plonger dans ce monde créé par l’auteur. J’attendais en fait de lui un roman comme son précédent La zone du dehors, très politique.

Fausse route : celui-ci est diamétralement différent, et, au final, ne convient pas à la lectrice que je suis.

Rendez-vous manqué, mais quelle fin !

Folio SF, mars 2007, 700 pages en numérotation inversée

19 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :