Auteurs en C

La jeune fille à la perle – Tracy CHEVALIER

jeune-fille-perleQuai Voltaire, mars 2004, 271 pages

Présentation de l’éditeur :

La jeune et ravissante Griet est engagée comme servante dans la maison du peintre Vermeer. Nous sommes à Delft, au dix-septième siècle, l’âge d’or de la peinture hollandaise.

Griet s’occupe du ménage et des six enfants de Vermeer en s’efforçant d’amadouer l’épouse, la belle-mère et la gouvernante, chacune très jalouse de ses prérogatives. Au fil du temps, la douceur, la sensibilité et la vivacité de la jeune fille émeuvent le maître qui l’introduit dans son univers. A mesure que s’affirme leur intimité, le scandale se propage dans la ville…

Un roman envoûtant sur la corruption de l’innocence, l’histoire d’un cœur simple sacrifié au bûcher du génie.

Mon avis :

Je découvre enfin ce texte, porté à l’écran avec une très belle distribution.

J’ai eu un peu de mal avec l’écriture de Tracy Chevalier. Mais les personnages ont fini par me devenir familier et j’ai pu entrer pleinement dans cette histoire.

J’ai aimé que l’auteure nous décrive avec moult détails les techniques du peintre : sa façon de disposer d’abord des couleurs avant de créer des formes.

J’ai aimé rencontrer ce peintre qui ne vit que pour sa peinture, dans son monde. Sa famille, également, fait tout ce qu’elle peut pour lui faciliter la vie, même si sa belle-mère le presse de peindre plus vite.

Griet est une jeune fille intelligente qui comprend très vite le fonctionnement de la maison et l’art du peintre. Il faut dire que son père était un très bon artisan de la faïence.

Au final, un roman qui m’a réconcilié avec l’auteure.

L’image que je retiendrai :

Celle des cheveux de Griet que personne n’aperçoit jamais, sauf le peintre, privilège du Maître.

31 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :