La libraire de la place aux Herbes de Eric de KERMEL

Je me demande si je n’avais pas déjà lu ce livre…. Je profite d’un long week-end en pays d’Uzès pour le (re)lire.

Nathalie, prof de français à Paris, décide de changer de vie et acheter la librairie d’Uzès à vendre.

9 de ses clients réguliers font l’objet de portrait. L’occasion pour l’auteur de nous parler de la vie : ses bonheurs et ses peines.

Même si j’ai trouvé le ton un peu didactique et les fins toujours belles, j’ai aimé découvrir ces personnages, et le rapport compliqué de Nathalie avec sa fille.

Une lecture sympathique sous le soleil d’Uzès.

L’image que je retiendrai :

Il faut que j’essaye un morceau de pain avec un pelardon et de l’huile d’olive.

Quelques citations :

C’est un bon exercice de chercher la couleur dominante d’un livre, son odeur, son bruit… (p.27)

Parfois aimer ce n’est pas prononcer tous les mots mais en retenir certains. (p.106)

Quand tu auras désappris à espérer, je t’apprendrai à vouloir. (p.179)

Eyrolles, 23 février 2017, 150 pages

14 commentaires sur “La libraire de la place aux Herbes de Eric de KERMEL

    1. En effet, je suis persuadée de l’avoir déjà lu, ou alors un autre franchement ressemblant.

    1. C’est exactement ça, j’avais oublié que je l’avais lu. Je l’ai relu sans déplaisir, mais il est fort probable que dans quelques années, je ne me rappelle pas l’avoir déjà lu 2 fois 😉

  1. Ce n’est pas mon genre de lecture mais je note le titre si un jour j’ai l’occasion de l’acheter je le lirais peut-être un jour. En tout cas ton avis m’a donné envie de découvrir ce roman.

    Pour l’essence des ténèbres en effet je ne te le conseille pas du tout il y a trop de fantastique et le côté enquête est complètement oublié…

Laisser un commentaire