Auteurs en L

La robe : une odyssée – Catherine LE GOFF

De Jeanne, la petite chevrière aux talents insoupçonnés, à Paul le couturier parisien accompli, puis à Sarah l’intellectuelle juive déportée, Jana et Dienster, aux existences contrariées par la guerre froide, ou encore Oprah, la chanteuse de jazz dans le New York contemporain… autant de personnages hauts en couleurs dont les destins s’entrelacent autour d’une robe.

Mais pas n’importe quelle robe, celle faite par Monsieur et offerte à sa cliente la plus chère à son cœur.

Une robe qui va subir des transformation en fonction des goûts du jour, mais qui sera toujours sur les différentes femmes qui la porteront, un habit merveilleux.

J’ai aimé suivre cette robe crée en 1900 jusqu’à nos jours.

J’ai aimé suivre pendant quelques années ses différentes propriétaires, mettant en lumière les tragédies du siècle.

Mais tout n’est pas sombre dans ce roman, l’amour vient souvent éclairer la vie difficile des couples, et les enfants sont des lueurs d’espoir.

Une robe noire qui voyagera dans le monde occidentale en faisant toujours l’admiration de celles et ceux qui croiseront sa route.

J’ai aimé que la robe soit atemporelle et convienne à toutes les modes à travers les décennies.

J’ai aimé également suivre de loin l’évolution de la mode qui, au début du siècle, est faite de création unique, pour finir au début du siècle suivant copiée et uniformisée par l’industrie chinoise.

Un grand roman fascinant qui m’a surprise à chaque nouveau chapitre et que j’avais du mal à lâcher, sentant, comme les jeunes femmes qui la portent, que cette robe m’appelait.

L’image que je retiendrai :

Celle des marques que chaque femme laisse sur la robe, comme un signe de leur passage.

Favre, 7 janvier 2021, 304 pages

Je remercie Gilles Paris pour l’envoi de ce roman-fresque qui m’a charmé de bout en bout

Fattorius, alias DF, en parle très bien ici

14 commentaires

Répondre à Alex-Mot-a-Mots Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :