Auteurs en S

Le chat d’Oran – Georges SALINAS

Antoine Delarocha est comme un chat : non seulement il retombe toujours sur ses pattes, mais en plus il a neuf vies.

Et il en faut, de la baraka à Oran en 1961 quand on est policier.

Antoine et son équipe sont en passe de déjouer un attentat qui a pour but de tuer le plus de pieds-noirs possibles.

Dans le même temps, Ahmed, membre du FLN est blessé et fait prisonnier par Antoine qui le pousse à donner des informations en échange de sa protection et de celle de sa famille. Mais Ahmed s’enfuit en France à la recherche de sa fille, vouant une haine tenace à Antoine.

La seconde partie du roman se déroule l’année suivante sur le sol parisien, qui verra se rejoindre Ahmed et Antoine, ennemis jurés.

J’ai aimé me promener dans les rues d’Oran avec Antoine et sa brigade, même si elles regorgent de danger. J’ai aimé sentir les parfums de l’Algérie.

J’ai aimé Antoine, toujours soucieux de sa famille, mais si engagé dans son métier. Un policier tout d’un bloc qui ne pense pas politique mais qui agit.

Alors oui, c’est un peu rapide sur la fin, quand tout le monde se retrouve. Mais après tout, pourquoi pas.

Un roman qui a l’avantage de présenter les différents groupes armés algériens et français de façon claire.

Le premier roman d’une trilogie annoncée qui donne la parole à tous les protagonistes, et qui promet d’être passionnante.

L’image que je retiendrai :

Celle de Martha, rousse flamboyante du groupe d’Antoine, et seule femme sur le terrain.

Mareuil éditions, 24 janvier 2019, 274 pages

Je remercie Louis de sa proposition de lecture qui m’a passionné.

6 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :