Le jeu de la défense – André BUFFARD

Un polar un peu atypique précise la dédicace.

En effet, l’auteur est avocat pénaliste lui-même, et toute ressemblance avec une de ses affaires ne serait que fortuite, je suppose.

On suit donc David Lucas, avocat de la défense, chargé par un de ses confrère de le défendre d’une accusation de meurtre qui pèse sur lui.

Situation compliquée car le prévenu appartient lui-même à la magistrature, d’autant plus qu’il aurait assassiné son amante elle-même juge au Palais.

Et puis la tête de l’avocat est mise à prix par un détenu qui envoie son frère régler le problème.

Sans oublier la femme de l’accusé présente sur les lieux du crime, l’ancien petit ami de la victime pas loin, et un SDF au passé douteux.

Ce polar judiciaire est donc un vrai Tuniraspastecoucher qui ne vous abandonnera pas dans la salle des pas perdus avec un vocabulaire trop abscons pour nous pauvres justiciables.

J’ai aimé le regard que porte le personnage principal sur son métier : il ne cherche pas la vérité, son métier est de faire respecter la loi et ses procédures.

Et parfois, il pense que tout procès est un jeu : le hasard entre souvent en ligne de compte.

Premier roman d’un ténor du barreau, ce livre est une réussite.

L’image que je retiendrai :

Celle de la ville de Lyon, ses traboules, ses bistrots.

Plon, Sang Neuf, 14 juin 2018, 432 pages

2 commentaires sur “Le jeu de la défense – André BUFFARD

Laisser un commentaire