Auteurs en G

Le journal de ma disparition – Camilla GREBE

Il y a huit ans, Malin, alors adolescente, a découvert une fillette enterrée dans la forêt de Ormberg, une ville suédoise isolée. On n’a jamais pu identifier la petite victime.

Devenue une jeune flic ambitieuse, Malin est affectée auprès de Hanne, la célèbre profileuse, et de l’inspecteur Peter Lindgren qui reprennent l’affaire.

Mais Peter disparaît du jour au lendemain, et Hanne est retrouvée blessée et hagarde dans la forêt. L’unique témoin est un adolescent qui erre dans les bois. Sans le dire à personne, celui-ci récupère le journal que Hanne a laissé tomber et se met à le lire, fasciné…

Désormais seule dans son enquête, Malin est appelée sur les lieux du tout premier crime : une nouvelle victime a été découverte. Et si tous ces faits étaient tragiquement liés ?

J’ai aimé que le récit alterne la voix de Malin et celle de Jake, l’adolescent en marge.

J’ai aimé découvrir Jake petit à petit, lui qui prend conscience de la pauvreté dans laquelle il vit grâce au journal de Hanne.

Je me suis moins attaché à Malin, plus professionnel, avec ses problèmes de coeur prévisibles.

J’ai eu de la peine pour le père de Jake qui finit de sombrer dans l’alcool après le décès de sa femme et qui, plutôt que de tenter de gérer sa famille, s’en prend au camp de réfugiés de la commune.

J’ai aimé l’explication finale, surprenante.

Un roman qui ne me restera pas spécialement en mémoire mais qui m’a fait passer un très bon moment de lecture.

L’image que je retiendrai :

Celle de Jake aimant porter les robes, les chaussures et le maquillage de sa mère.

Le livre de poche, 30 janvier 2019, 480 pages

12 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :