Auteurs en G

Le lièvre d’Amérique – Mireille GAGNE

L’organisme de Diane tente de s’adapter doucement. Elle dort moins, devient plus forte et développe une endurance impressionnante. L’employée modèle qu’elle était peut encore plus se surpasser au travail. Or des effets insoupçonnés de l’intervention qu’elle vient de subir l’affolent. L’espace dans sa tête se resserre, elle sent du métal à la place de ses os. Tout est plus vif – sa vision, son odorat, sa respiration. Comble de la panique, ses cheveux et ses poils deviennent complètement roux en l’espace d’une nuit. Et puis les mâles commencent à la suivre.

Quinze ans plus tôt, Diane connaît un été marquant de son adolescence à l’Isle-aux-Grues, ces jours de grosse mer où Eugène bravait les dangers, la fascination de son ami pour les espèces en voie d’extinction et – comment s’en remettre – le soir de l’incendie.

Les chapitres alternent entre l’histoire de Diane après l’opération, sa rencontre avec Eugène pendant son enfance, et des considérations sur le lièvre d’Amérique.

Une lecture étonnante à plus d’un titre, car si l’autrice reste floue sur l’amitié entre Diane et Eugène, en refermant ce livre, nous saurons out (ou presque) sur le lièvre d’Amérique.

J’ai aimé que l’autrice me décrive une nature sauvage qui reprend le dessus sur la quête de perfectionnement de l’être humain.

Un lièvre qui me restera en mémoire longtemps.

L’image que je retiendrai :

Je sais maintenant comment faire pour avoir une patte de lièvre porte bonheur (la cuisson et les différentes étapes).

Lu sur Liselotte

12 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :