Auteurs en H

Le nouveau – Keigo HIGASHINO

Nihonbashi est un quartier au coeur de la mégapole Tokyo qui a su conserver ses anciennes boutiques.

Kaga Kyoichiro enquête sur le meurtre d’une femme retrouvée étranglée dans son appartement. Récemment divorcée, cette mère de quarante-cinq ans venait tout juste de s’installer dans le quartier.

Dans ce roman, l’enquête est secondaire et la découverte du quartier et de certaines de ses boutiques est au premier plan. C’est pourquoi chaque partie du roman porte le nom d’une boutique et d’un personnage.

Et chaque partie est en elle-même une enquête dans l’enquête : de petits détails sont expliqués et mis au jour.

J’ai aimé la façon de faire de Kaga qui vient interroger ses témoins en chemise (chaque jour une différente) et avec une pâtisserie. Pâtisseries qui m’ont mis l’eau à la bouche comme ces fameuses gaufres sur lesquelles s’ouvre le roman.

Un récit avec une atmosphère et qui s’insinue aux coeurs même des foyers sans voyeurisme.

Un roman sur l’erreur qui peut parfois être fatale ou se réparer.

Une citation :

Pour nous, les personnes affligées par un crime sont aussi des victimes. Et notre rôle est aussi de les aider. (p.210)

L’image que je retiendrai :

Celle de la chaleur en ce début d’été et des hommes qui portent la chemise.

Actes Sud, 3 juin 2021, 336 pages

L’avis de Dasola

16 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :