Auteurs en D

Le sang des Belasko – Chrystel DUCHAMP

De l’auteure, j’avais adoré L’art du meurtre, se déroulant dans le milieu de la peinture.

Ce second roman, vivement conseillé par ma libraire préférée, ne pouvait que me plaire.

Changement total de décor : nous sommes en Provence, dans une maison de famille ultra-sécurisée. Les deux parents sont morts et les 5 frères et soeurs se retrouvent pour la lecture du testament.

Mais les vieilles rancœurs resurgissent, les suspicions sont tragiques.

Il y a Philippe, l’aîné qui a couché avec la femme de Mathieu, le second.

Il y a Solène, la petite dernière à qui ses parents ne pouvaient rien refuser.

Il y a Garance, qui a perdu son étoile de cheffe et ses deux restaurants.

Et enfin David, arrivé tout bébé dans la maison.

J’ai aimé que le roman s’ouvre et se ferme avec la voix de la maison qui a vécu le drame et connait le fin mot de l’histoire. Elle qui a fermé ses volets électriques le soir et ne les a rouvert que le matin, maintenant les enfants prisonniers.

J’ai aimé découvrir petit à petit les névroses des personnages, parents et enfants, leur histoire et leurs rancunes.

J’ai aimé ce doute qui plane tout le temps.

Enfin, j’ai aimé, en début de roman, le parallèle avec la maison de Frank Lloyd Wright.

L’image que je retiendrai :

Celle des émotions noirs qui sont les prémices du drame.

L’Archipel, 14 janvier 2021, 240 pages

11 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :