Les doigts rouges – Keigo HIGASHINO

Huitième roman du maître du polar japonais, je plonge avec délice dans cette double énigme : pourquoi Kaga ne veut pas voir son père mourant, alors que son cousin Matsumiya va tous les jours le voir.
Et puis qui a étranglé la petite fille ? Si nous lecteur le savons dès le début, il nous tarde de savoir comment Kaga va trouver le coupable.
Un roman avec un adolescent perturbé qui n’assume pas, une mère qui idolâtre son fils, un mari qui ne fait attention à rien, même pas à sa vieille mère.
Un roman sur l’essentiel respect des aînés.
L’image que je retiendrai :
Celle de la prière aux tatamis où tout se joue.
Actes Sud Editions, 7 mars 2018, 240 pages

11 commentaires sur “Les doigts rouges – Keigo HIGASHINO

Laisser un commentaire