Auteurs en T

Les enfants du duc – Anthony TROLLOPE

Dernier volet de la série Palliser Novels dont je n’ai lu aucun des précédents. Qu’à cela ne tienne, l’auteur de la préface affirme que ce roman peut se lire indépendamment des précédents.

En effet, je n’ai eu aucun problème à placer les personnages dans leur contexte et à entamer ma lecture de ce roman au charme très anglais.

Un charme qui plus est intemporel car sur chaque correspondance échangée ne figure que le début de l’année 18…, comme si peu importait la dizaine, l’Angleterre du 19e siècle ne bougera jamais.

J’ai aimé ce pauvre père Plantagenet Palliser, dont la femme bien aimée vient de mourir, qui ne sait pas comment faire avec son fils ainé qui siège comme lui à la Chambre des Communes mais sous une autre étiquette politique, qui joue et perd des sommes folles aux courses.

Ce fils aine qui tombe amoureux d’une belle américaine riche qui danse avec les ducs anglais aussi bien qu’avec les banquiers de New-York.

Avec sa fille qui s’entête à vouloir se marier avec un fils de lord désargenté, mais honnête.

Avec son fils cadet qui se fait renvoyer de Cambridge.

Les chapitres sur la chasse à la grouse m’ont moins passionnés.

Un roman paru sous forme de feuilleton, et cela se sent car mon intérêt de lectrice fut sans cesse renouvelé.

Un grand auteur britannique que je n’avais pas encore pris la peine de lire. Voilà qui est fait, quelle belle découverte.

L’image que je retiendrai :

Celle des bancs durs de la Chambre des Communes où les députés se doivent de rester assis, à défaut d’ouvrir la bouche.

Fayard, 8 mai 2013, 552 pages

8 commentaires

Répondre à Alex-Mot-a-Mots Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :