Auteurs en G

Les salauds devront payer – Emmanuel GRAND

Terminus Belz, le premier roman de l’auteur, m’avait plu. Je me suis donc procuré son second roman, qui m’a moins convaincu.

J’ai aimé le début en fanfare en Indochine, puis en Algérie de trois camarades soudés devant l’adversité.

Puis la vie les conduit à trouver du travail dans le Nord.

Le roman commence alors, près de 40 ans plus tard avec le meurtre de Pauline : problème de recouvrement de dettes qui a mal tourné ? Ou faut-il chercher dans un passé plus lointain, au temps des grèves de 83 ?

Une lecture qui m’a plongé dans l’univers d’une grande entreprise et de ses syndicats, un univers impitoyable.

Un récit qui m’a fait découvrir les sites de prêt d’argent sans condition à des taux d’usure.

Une explication finale très psychologique.

Des personnages attachants : le duo d’enquêteurs qui suivent chacun leur piste.

Mais une lecture qui a tiré un peu en longueur pour moi.

L’image que je retiendrai :

Celle de la partie de chasse : on s’y croirait.

Liana Levi, 2016, 379 pages

19 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :