Auteurs en C

L'incendie – Antoine CHOPLIN et Hubert MINGARELLI

incendie

La fosse aux ours, 6 janvier 2015, 80 pages

Résumé de l’éditeur :

Pavle et Jovan, l’un en Argentine, l’autre à Belgrade, renouent le contact par lettres après plusieurs années de silence.

Leur correspondance les amène, peu à peu, à évoquer un passé douloureux.

Les deux hommes ont été pris dans la tourmente de la guerre en ex-Yougoslavie au début des années quatre-vingt-dix.

Et ce qui est arrivé là-bas a bouleversé leur vie.

Mon avis :

Je connaissais la plume d’Hubert Mingarelli que j’apprécie : simple et pleine de poésie. Voilà l’occasion pour moi de découvrir celle d’Antoine Choplin.

Et je ne fus pas déçue. C’est un récit qui se dévoile pas à pas, au fil des lettres échangées entre Pavle et Jovan. Au fil du temps qu’il leur faut pour accepter et dévoiler leurs actes à leur correspondant et ancien ami.

Une guerre n’est jamais propre et « chirurgical ». L’homme étant ce qu’il est, il y a toujours des exactions sur le terrain. Mais parfois, cet homme, qui a lu, est capable de faire ressortir son humanité, même quand on la croyait perdue.

L’image que je retiendrai (attention spoiler) :

Celle de l’un des deux amis faisant passer la jeune fille par la fenêtre pour la sauver des flammes.

Merci Jérôme et Noukette pour ce précieux conseil de lecture.

23 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :