Mamie Luger – Benoit PHILIPPON

Elle a le verbe haut, Berthe, du haut de ses 102 ans, elle ne craint plus rien ni personne.
Même pas l’escouade de police venue l’arrêter après qu’elle eut truffé de plomb les fesses de son voisin.
Au commissariat où elle est interrogée, elle raconte sa vie de femme 5 fois veuve, pas loin de ses maris.
J’ai aimé le franc parler de Berthe, le commissaire qui l’interroge finissant par tomber lui aussi sous le charme.
Sous des allures humoristiques, Berthe a eu la vie dure d’une femme de la campagne, mais a su, à sa façon, ne jamais se laisser faire.
J’aurai bien lu encore quelques pages de la vie de Berthe la passionnée.
L’image que je retiendrai :
Celle des fruits étranges poussant jusque dans les arbres de Saint Flour.
Les Arènes, 9 mai 2018, 450 pages

10 commentaires sur “Mamie Luger – Benoit PHILIPPON

  1. Bonsoir Alex-mot-a-mots, tu n’es pas la première à écrire du bien sur ce roman avec une héroïne atypique. Je l’ai noté d’autant plus que j’ai croisé l’auteur dans un petit salon du livre où il dédicaçait ses deux romans, celui-ci et Cabossé. Un monsieur sympa. Bonne fin de soirée.

Laisser un commentaire