En passant

Marie Antoinette par le Malandain Ballet Biarritz

Quel spectacle trop court. 1h30 qui sont passés comme un rêve…

Thierry Malandain nous offre une plongée dans la vie de la dernière reine de France depuis sa rencontre avec celui qui n’est pas encore le Roi jusqu’à son tragique décès.

Le décor épuré reste le même tout au long des 14 tableaux, lumières , costumes et musiques marquant les 4 différentes époques.

Commençons par la musique de Joseph Haydn (avec une parenthèse de Gluck) que l’on croirait écrite pour ce ballet tant la chorégraphie fait corps avec les symphonies du compositeur.

J’ai aimé les costumes (des femmes surtout) avec les robes à balcon et leurs froufrou qui semblent si légères lors des mouvements des danseuses.

Les lumières qui créent l’atmosphère sur une scène où tout se déroule au centre.

J’ai aimé les Grecs et le backpack plein d’humour ; les bras qui s’enlacent en couronne entre les danseurs.

J’ai aimé les pas de trois si passionnés et graves ; la danse des éventails qui rappelle celle plus moderne de Zizi Jeanmaire.

En sortant, je me suis fait la réflexion que finalement, Louis XVI et Marie-Antoinette n’auront pas beaucoup dansé ensemble…

16 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :