Mary Lester : Ça ne s’est pas passé comme ça – Jean FAILLER

Une nouvelle enquête du commandant Lester accompagnée de son fidèle adjoint, le capitaine Fortin.

Mary Lester est appelée à la rescousse par le Maire de la charmante ville de Roscoff pour l’aider à mettre au plis des dockers peu sympathiques.

Et justement, Lester et Fortin sont témoins d’une altercation entre deux dockers et une bourgeoise locale Mme Chapelain.

N’écoutant que son courage Lester intervient et parvient à dénouer la situation.

Mais le lendemain, Mme Chapelain est découverte noyée dans le port.

Ainsi commence cette histoire sous fond de campagne électorale municipale.

Les noyades s’enchaînent à un rythme soutenu avec pour conclusion pour chacune : Accident dixit la gendarmerie locale.

Il n’en faut pas plus à Mary Lester pour être convaincue de devoir s’en mêler.

Ce duo Lester/Fortin, qui titillent ses supérieurs et n’en fait qu’à sa tête me fait encore une fois penser à San Antonio et Berrurier (le côté sexe en moins).

J’ai toutefois trouvé dommage que le personnage du brigadier chef qui est très présent pendant les 3/4 de l’enquête disparaisse dans la dernière partie, on ne sait pas ce qu’il devient, ou alors j’ai raté un truc.

J’ai passé un très bon moment de lecture même si l’auteur fait souvent référence à des aventures précédentes, ce qui a gêné ma lecture.

L’image que je retiendrai :

Celle des têtes à têtes musclés entre Lester et l’adjudant chef de la gendarmerie.

L’avis de l’Oncle Paul

Editions du Palémon, 20 avril 2018, 650 pages sur 2 tomes

Je remercie les Editions du Palémon pour l’envoi de ces deux tomes

10 commentaires sur “Mary Lester : Ça ne s’est pas passé comme ça – Jean FAILLER

  1. Ben si ça ressemble à du SanA et Berru et qu’il n’y a pas de sexe gras, ça doit être tristounet….
    Grosses bises Alex et bon Dredi

  2. Ah, les Mary Lester… J’en ai déjà pas loin de la moitié, je les achète notamment à la gare de Rennes quand je suis en transit entre Dol et Paris… Ca se laisse lire – mais c’est pas du SAS par exemple (pour parler de littérature « de gare »)!
    Merci en tout cas pour votre récent commentaire sur pon billet chez dasola
    (s) ta d loi du cine
    squatter chez dasola

Laisser un commentaire