Auteurs en M

Mon année de repos et de détente – Otessa MOSHFEGH

Un titre parfait pour les vacances pendant lesquelles repos et détentes sont au programme.

Pas facile de dormir tout le temps, pourtant, et le personnage principal dégote une psy un peu barrée qui lui fait des ordonnances de somnifères sans problème.

Si au début tout se passe bien, un nouveau médicament qui la fait dormir 3 jours d’affiler lui fait faire des choses dont elle ne se souvient pas à son réveil (aller s’acheter à manger ou faire des achats sur Internet).

Son amie Reva lui rend visite de temps à autre.

Mais l’héroïne, dont on ne saura jamais le nom, n’a que faire des problèmes de son amie, concentrée sur sa rupture avec Trevor.

On comprend, au fil des pages, que son besoin d’hibernation vient de la mort de ses parents survenue quelques années avant, et qu’elle n’a pas surmontée. J’ai aimé ses pages pleines de tendresse et de colère de la part de l’orpheline.

A travers son personnage, l’auteure dresse un portrait de la société new-yorkaise centrée sur l’apparence (Reva se compare toujours à des actrices, se plaint d’être grosse et se fait vomir).

Un New York en 2000-2001 où l’on trouve des cassettes vidéos dans les pharmacies.

Le monde des arts ne cherche que le scandale, le portier lève à peine la tête de son journal et annone automatiquement Joyeux Noël et Bonne année.

Pourtant, ma lecture a été un peu fastidieuse à cause des trop nombreuses descriptions des somnifères et autres anxiolytiques. Dommage.

Le tout manque un peu de corps également..

L’image que je retiendrai :

Celle de Whoopi Goldberg dont l’héroïne regarde sans cesse tous les films.

Fayard, 21 août 2019, 301 pages

14 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :