Auteurs en M

Ohio – Stephen MARKLEY

Tout a été difficile à lire dans ce roman.

Il commence sur les chapeaux de roues avec Bill qui doit transporter un mystérieux paquet gris depuis la Nouvelle-Orléans jusqu’à New Canaan, sa ville de naissance dans l’Ohio. Mais Bill, ancien activiste humanitaire est toxicomane et jamais contre un verre d’alcool. Je n’ai pas accroché avec Bill.

Puis nous rencontrons Stacey à la recherche de Lisa, son amour de jeunesse. Et là commence le récit d’une classe d’âge à l’adolescence : les amours, les mauvaises fréquentations, les populaires et ceux qui rasent les murs.

J’ai survolé l’histoire de Dean, le vétéran qui a perdu son oeil gauche en Irak, racontant ses trois missions avec ses frères d’armes. Une partie de lui est restée en Irak.

Enfin Tina, qui apparaissait en filigrane dans les autres récits. Tina star d’une sexe-tape à son corps défendant, Tina qui peine à se reconstruire et qui cache en elle une fureur dévastatrice.

Et puis il y a Harrington, musicien de talent parti tenté sa chance à Los Angeles, mort dans un incendie et un shoot.

Enfin, celui qui apparait en préambule, l’ami fidèle, la star du foot, revenu entre 4 planches d’Irak et qui ouvre le roman.

Alors certes, il y a de belles grandes descriptions de cet état que je ne savais même pas situer sur une carte des Etats-Unis. Mais les problèmes des ados américains, même si ils sont symptomatiques de la société malade américaine toute entière ne m’ont pas passionnés.

Et même si l’auteur nous parle de son pays dévasté par le 11-Septembre, il ne m’a rien appris que je ne savais déjà.

L’image que je retiendrai :

Celle des litres de bière que chaque personnage boit toutes les 2 pages.

Albin Michel, 19 août 2020, 560 pages

21 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :