Passage des ombres – Arnaldur INDRIDASON

Troisième et dernier volet de la Trilogie des Ombres.

Le premier se déroulait pendant la Seconde Guerre Mondiale uniquement. Le second nous offrait en plus un flash-back. Ce troisième opus nous propose un flash-forward à l’époque actuelle.

Deux époques se côtoient dans ce roman, mêlant trois générations d’une même famille.

On y retrouve bien sûr Thorson, mais très peu son partenaire de la police islandaise.

Sous une sombre affaire de meurtre non émucidé se cache un violeur en série issue de la bonne société.

J’ai trouvé cette dernière partie moins aboutie. J’aurais aimé en savoir plus sur Flovent et Thorson. Thorson que l’on devinait homosexuel dès le premier volet, ce qui se confirme dans le troisième, mais en coup de vent, au détour d’un paragraphe.

J’ai trouvé les personnages principaux peu fouillé et le texte plein de redites.

Je me suis demandée ce que le spiritisme venait faire dans cette histoire, car il n’apporte rien.

Je quitte cette trilogie un peu déçue.

L’image que je retiendrai :

Celle du personnage de Vigga, la mégère du Passage des Ombres ou habitait l’enquêteur.

Lu sur Liselotte

14 commentaires sur “Passage des ombres – Arnaldur INDRIDASON

  1. J’ai été un peu déçue de ne pas retrouver plus intimement Florent et Thorston, mais j’ai aimé l’ensemble quand même. C’est une trilogie qui vaut le coup je trouve, pour l’histoire de l’Islande pendant la deuxième guerre mondiale et après, avec l’occupation des Américains.

Laisser un commentaire